Cette action s’inscrit dans la thématique

« Gestion des risques a priori et a posteriori »

Objectif :

  • Savoir identifier et signaler un dysfonctionnement
  • Sensibiliser les professionnels à la nécessité du signalement
  • Se saisir des signalements pour améliorer la qualité et la sécurité des accompagnements au sein de votre établissement

Méthode pédagogique :

La pédagogie repose sur l’alternance d’apports théoriques et de mises en pratiques. L’expérience des participants et les meilleures pratiques du groupe viendront faciliter l’apprentissage. Des ateliers permettent d’acquérir des éléments de langage et d’appréhender des outils pour améliorer la qualité et la pertinence du signalement des EIAS au sein de votre établissement.

Contenu :

  • Identifier et signaler un dysfonctionnement
    • Définitions (EI, EIAS, EIGS)
    • Contexte réglementaire
  • A quoi ça sert de signaler ?
    • Culture du signalement, culture de sécurité, paradigme de James Reason sur l’erreur humaine
  • Les grandes étapes du signalement

Exemples d’ateliers :

  • Identifier un dysfonctionnement, reconnaître s’il s’agit d’un EI, EIAS ou EIGS
  • Rédiger la fiche de signalement
  • Identifier les intérêts de ce signalement
  • Analyse de scénarios

Évaluation :

  • Questionnaires de satisfaction et de connaissances acquises

 

Ce programme est adaptable, selon vos besoins.

Organisateur : le CEPPRAAL

N° d’organisme de formation : 82690914169

Lieu de la formation : au sein des établissements

Durée : sur mesure

Groupe de 5 à 20 personnes

Public ciblé : médecins, cadres de santé, responsables qualité, gestionnaires des risques

Pré-requis : aucun

Formateurs :

Perrine Badol-Van Straaten – directrice du CEPPRAAL

Anaïs Gautheron – chargée de mission Qualité Sécurité

Personne ressource identifiée en fonction des besoins de l’établissement

Prix : Nous consulter. Proposition établie sur mesure.